La roue continue de tourner : Nomenclature avancée pour la conception de circuits imprimés

Altium Designer
|  Créé: October 7, 2021

Roue de moulin à maïs en fer et en bois avec des roches

Dès son plus jeune âge, mon grand-père a été formé à la réparation et à la construction de roues en bois, une compétence nécessaire dans la ferme rurale où il a été élevé. Lorsque les temps modernes ont finalement trouvé l’Est du Missouri, cette confluence hautement qualifiée du travail du bois et de la forge a été totalement remplacée par la technologie moderne, sauf pour la reconstitution historique occasionnelle. Le changement était inévitable, et mon grand-père a donc ajouté de manière proactive l’usinage, la mécanique et l’électronique à son répertoire de compétences.

La technologie évolue, c’est inévitable. Et si celle-ci change, alors votre relation avec les matériaux avec lesquels vous travaillez change également. Vous appréciez peut-être que vos pratiques de conception de circuits imprimés impliquent des méthodes dépassées que vous maitrisez. Cependant, la mise à jour des nomenclatures est une avancée technologique facile, fiable et qui fait gagner du temps.

Qu’est-ce qu’une nomenclature avancée ?

Les nomenclatures basées sur des tableurs sont la norme depuis des décennies. De nombreux logiciels utilisent des interfaces spécialement conçues pour filtrer et personnaliser l’apparence du document, mais le noyau reste généralement un fichier de tableur. Pour beaucoup de gens, ce format familier peut sembler banal, mais les feuilles de calcul sont incroyablement flexibles, hautement personnalisables et peuvent exploiter les formidables capacités d’information et de calcul de nos ordinateurs modernes.

Correctement configurées pour la conception de circuits imprimés, les nomenclatures avancées peuvent diminuer la charge de travail, aider à réduire les erreurs et maintenir les informations à jour. Même les progiciels de conception de circuits imprimés les plus primitifs produisent généralement une forme de nomenclature avec des colonnes telles que la quantité, la valeur, le désignateur (par exemple, une résistance particulière peut être étiquetée « R5 »), la description, le nom, le numéro de pièce, le conditionnement (type de conditionnement SMD ou trou traversant) et éventuellement le coût. C’est utile jusqu’à un certain point, mais si ces données sont fixes, cela peut entraîner des difficultés, notamment pour déterminer quel paramètre utiliser pour organiser votre nomenclature. La création de conventions de dénomination des pièces qui aident à garder les différents types de composants ensemble est une bonne stratégie. Cependant, la possibilité d’ajouter un champ supplémentaire à la nomenclature est une option beaucoup plus souple. Il s’agit de l’une des nombreuses fonctionnalités disponibles avec un logiciel de nomenclature plus avancé.

Un homme en train de faire des calculs avec les mains prises

 

Conventions relatives aux numéros de pièces

Un autre défi à l’utilisation des formats de nomenclature de base vient du fait qu’il n’y a souvent qu’un seul champ intitulé « Numéro de pièce ». Pour la plupart des composants, il existe un numéro de pièce qui fait référence à un type de pièce tel que « LM339 » pour une catégorie de comparateur. Cela donne au concepteur un aperçu général de la fonction et des capacités de la pièce. Mais il existe également un numéro de pièce « code de commande » qui est utilisé par chaque fournisseur pour déterminer des variables telles que le type de conditionnement de la pièce, le type de placage qu’elle utilise et le type de contenant dans lequel elle est fournie.

Dans certaines entreprises, il peut également exister un numéro de pièce créé en interne pour chaque composant. Cela permet d’organiser l’inventaire, l’achat des pièces et empêcher les concurrents de copier une conception. Lequel de ces éléments doit figurer dans le champ « Numéro de pièce » ? En réalité, ils sont tous utiles, voire nécessaires. La capacité des progiciels plus puissants à ajouter et à définir des colonnes de données supplémentaires, puis à intégrer ces informations dans la base de données globale de l’entreprise permet de réduire les erreurs et de gagner du temps.

Réduire l’erreur humaine dans la création des bibliothèques de pièces de nomenclature

Lorsqu’il s’agit de définir des bibliothèques de pièces, s’assurer que la méthodologie utilisée pour désigner chaque pièce reste cohérente peut être un défi. Lors de la définition de la structure d’un modèle de nomenclature, la communication est essentielle. En effet, des expériences différentes peuvent entraîner des désaccords au sein d’un service. Travailler à partir d’une structure suggérée par une entreprise expérimentée dans le secteur peut fournir une trame, aider à résoudre les différends et contribuer à éviter des difficultés imprévues.

Le prix et la disponibilité des composants sont deux facteurs qui peuvent ralentir votre conception, et s’avérer être une erreur coûteuse. Un logiciel de nomenclature avancé a la capacité de maintenir votre base de données à jour avec les prix actuels et la disponibilité des composants de différents fournisseurs. En plus des colonnes de données standard et personnalisées, ces informations peuvent facilement être ajoutées à un format de nomenclature. Un coup d’œil rapide peut indiquer à un concepteur si une production peut se dérouler comme prévu ou si une autre pièce doit être envisagée. La possibilité de mettre à jour une nomenclature avec des informations sur les prix qui appliquent automatiquement des remises sur quantité permet aux services des achats de faire leur travail rapidement et de manière compétitive.

De vieilles roues en bois appuyées contre une clôture en bois

 

En utilisant les capacités avancées du logiciel de nomenclature, vous pouvez garantir une précision en temps réel et un stockage efficace des informations. Même mon grand-père savait qu’il ne fallait pas essayer de conserver des technologies anciennes et dépassées. Ne soyez pas en retard sur les tendances technologiques, sinon votre processus de conception de circuits imprimés sera deux fois moins efficace que celui de concepteurs plus modernes.

Que vous cherchiez à optimiser la façon dont votre entreprise traite l’information ou à mettre à jour votre logiciel de conception, Altium Designer saura répondre à vos besoins. En utilisant le logiciel ActiveBOM d’Altium Designer, vous disposerez de certaines des solutions de nomenclature les plus avancées.

Ne réinventez pas la roue. Appelez les experts d’Altium pour en savoir plus.

A propos de l'auteur

A propos de l'auteur

Outils de conception de circuits imprimés pour la conception électronique et DFM. Informations pour les dirigeants de l'AED.

Articles les Plus Récents

Retournez à la Page d'Accueil