Partie 1 : Pourquoi votre revue de conception de circuit imprimé est obsolète et ce que vous pouvez faire pour y remédier

Iryna Zhuravel
|  Créé: September 20, 2021  |  Mise à jour: November 4, 2021
Partie 1 : Pourquoi votre revue de conception de circuit imprimé est obsolète et ce que vous pouvez faire pour y remédier

La revue de conception de circuit imprimé (PCB) est une pratique qui consiste à examiner la conception d'un circuit imprimé à la recherche d'erreurs et de problèmes éventuels à différents stades du développement d'un produit. Il peut s'agir d'une checklist qui doit être officiellement validée ou d'une inspection plus libre des schémas et des routages du circuit imprimé. Certaines entreprises effectuent cette opération entièrement en interne, tandis que d'autres font appel à des sociétés de conception et à des sous-traitants. Dans de nombreux cas, elles impliquent leurs fabricants sous-traitants au début du processus afin de garantir la fabricabilité du circuit. Nos utilisateurs s'accordent à dire que la revue de conception permet de détecter rapidement les erreurs, de réduire le nombre de reprises des circuits et d'itérations, mais aussi de diminuer les coûts de développement et les délais de commercialisation des produits.

Si les avantages sont évidents, les contraintes de temps peuvent précipiter le processus de revue de conception et laisser passer des erreurs, entraînant des prototypes défectueux, des reprises de circuit ainsi que des retards dans le développement des produits.

Les méthodes couramment utilisées pour mener à bien une revue de conception (annotation d'impressions de PDF ou longs échanges par e-mail) peuvent amener à consacrer plus de temps au suivi des commentaires qu'à la correction des problèmes. Le passage au travail à distance ou hybride complique davantage les choses dans la mesure où il est souvent impossible aujourd'hui de réunir tout le monde dans une même pièce pour mener une revue de conception – la méthode privilégiée dans de nombreuses entreprises.

Dans cet article, nous ne nous pencherons pas sur les points à vérifier au cours de la revue de conception, mais plutôt sur le déroulement du processus lui-même et sur la manière de l'optimiser pour utiliser au mieux votre temps.

Comment se déroule aujourd'hui la revue de conception de circuit imprimé dans la plupart des entreprises ?

Chez Altium, nous avons parlé avec des centaines d'utilisateurs, et la revue de conception suit un scénario similaire pour la plupart d'entre eux. Ils organisent une réunion ou une conférence vidéo formelle de quelques heures à une journée pour permettre à toutes les parties prenantes de vérifier la conception. Ce processus peut être répété à différentes étapes du développement du produit. Ils utilisent plusieurs types d'outils pour inscrire, documenter et suivre les commentaires :

Option 1 : Papier et stylo rouge

Voici le témoignage de l'un de nos utilisateurs :

« J'envoie des schémas en PDF à mes collègues. La personne chargée des firmwares peut recevoir les schémas au format PDF ou papier, puis les annote sur papier. L'ingénieur de conception apporte ensuite les modifications. Il est possible que ces documents papier soit égarés. Ils peuvent finir à la poubelle, ou être numérisés quelque part. Puis, les mêmes opérations sont répétées lors de la revue de conception. Nous imprimons les documents et nous nous asseyons à une table avec les feuilles devant nous. Chacun a un stylo rouge à la main, raye certains éléments et procède à différents ajouts – tout cela se passe au bureau. Peut-être que les documents sont ensuite numérisés, peut-être pas, mais les commentaires sont pris en compte dans la conception sans qu'il y en ait la moindre trace. Comme il s'agit de documents papier, ils sont très volatils et risquent d'être égarés. »

Option 2 : Captures d'écran et séries d'e-mails

Le retour d'information est présenté sous forme de captures d'écran accompagnées de commentaires. Ces captures sont généralement communiquées par e-mail, ou par le biais d'outils de messagerie comme Slack ou Skype ; certains utilisateurs les présentent même sous forme de diapositives PowerPoint. Dans la mesure où il faut souvent clarifier certains détails et communiquer les modifications, cette méthode donne lieu à de longs et fastidieux fils de discussion par e-mail.

« Il arrive que nous envoyions des fichiers Gerber aux fabricants sous-traitants ; ils nous renvoient alors des captures d'écran qu'ils ont éditées avec Microsoft Paint en disant "comme ça, et ça, et comme ça". Toutes ces informations se retrouvent éparpillées dans notre messagerie, avec le risque de ne jamais pouvoir les retrouver. »

Option 3 : Jira et autres systèmes de gestion de projets ou de tickets

Voici ce qu'en dit un autre client Altium :

« J'ai beaucoup utilisé Jira. Je créais des tâches pour chaque correction. Récemment, j'ai créé 95 tâches pour un même projet ! Je devais ajouter une description, effectuer une capture d'écran et apposer des repères pour chaque tâche. J'utilise pour cela deux écrans : un avec Jira, et l'autre avec Altium Designer. »

Pourquoi ces méthodes posent-elles problème, même avec une revue de conception détaillée ?

Lorsque les commentaires sont inscrits sur papier ou transmis par le biais de captures d'écran dans de longues séries d'e-mails, il est particulièrement difficile de les regrouper afin d'en connaître les auteurs et de déterminer lesquels ont été pris en compte dans la conception. Cela demande un travail administratif considérable aux ingénieurs. Cependant, en dépit de toute bonne volonté, il est impossible d'obtenir un résultat optimal sans améliorer la fiabilité du processus lui-même. Même la revue de conception la plus détaillée peut aboutir à des prototypes défectueux, simplement parce qu'un commentaire a été omis ou qu'une mauvaise version a été envoyée au fabricant sous-traitant. Une volatilité excessive peut conduire à des omissions malgré des efforts soutenus.

En outre, dans différentes juridictions, certains secteurs peuvent être soumis à des contrôles et des réglementations supplémentaires de la part des pouvoirs publics, par exemple les dispositifs médicaux et l'automobile. Toutes les communications, approbations et modifications apportées à la conception d'un dispositif doivent être documentées et accessibles à des fins d'audit. Dans de tels cas, le suivi des commentaires, des modifications et des approbations n'est plus optionnel et peut se révéler extrêmement fastidieux.

Quelle est la solution de rechange ?

Dans de nombreux secteurs, de la fabrication au développement logiciel, des outils et des méthodologies efficaces ont été mis au point pour assurer la fiabilité et la flexibilité du processus de revue. Alors que les appareils électroniques ont joué un rôle de premier plan dans la transformation du monde, le développement matériel a mis du temps à amorcer son passage au numérique. Nous avons décidé de remédier à cela avec Altium 365, notre plateforme de conception électronique, afin que vous puissiez consacrer votre temps à concevoir les technologies de demain, et non à fouiller dans vos e-mails.

Altium 365 vous permet de stocker vos conceptions et bibliothèques et d'en contrôler les versions de manière centralisée dans le cloud. En résumé, on pourrait dire qu'il s'agit d'un GitHub dédié au matériel qui vous permet de collaborer avec votre équipe mécanique, les fabricants et les autres parties prenantes du projet. Vous trouverez ci-dessous un schéma explicatif d'Altium 365 réalisé par l'un de nos utilisateurs.

Intégration d’Altium Designer avec tous les intervenants d’un projet de PCB

Découvrez la partie 2 pour voir à quoi ressemblerait votre revue de conception de circuit imprimé si vous utilisiez Altium 365 pour votre projet.

Vous utilisez déjà Altium Designer ? Altium 365 est disponible pour tous les abonnés sans frais supplémentaires. Activez votre espace de travail ici.

Si vous débutez avec Altium et souhaitez essayer Altium Designer et Altium 365, bénéficiez d'un essai gratuit dès aujourd'hui.

A propos de l'auteur

Articles les Plus Récents

Retournez à la Page d'Accueil