Éviter de replacer les mêmes pièces encore et encore grâce à la check-list de pré-placement

Altium Designer
|  Créé: September 26, 2021

Voiture de tourisme assemblée à partir d'une nouvelle voiture de rechange pour le marché de l'occasion

Au cours de l’évolution de l’industrie automobile, les constructeurs ont remarqué que la lecture et la compréhension des indicateurs du moteur étaient des tâches trop difficiles pour le conducteur moyen. Pour remédier à cette situation, ils ont remplacé le voyant de contrôle du moteur par le témoin de contrôle. Contrairement aux indicateurs de dysfonctionnement actuels, qui sont des avertissements contrôlés par ordinateur, les premiers témoins de contrôle du moteur ne vous signalaient le problème qu’une fois qu’il s’était produit. Signaler un problème après qu’il se soit produit n’est pas très utile, c’est pourquoi le voyant de contrôle du moteur des vieilles voitures était peu efficace. L’objectif d’une procédure de contrôle efficace est de détecter les problèmes avant qu’ils ne surviennent. C’est pourquoi dans notre vie quotidienne nous utilisons des check-lists (liste de contrôle), pour rechercher d’éventuels problèmes à l’avance ou nous assurer que nous n’oublions rien d’important.

À l’époque, le seul but du voyant de contrôle du moteur était simplement de vous dire : « vérifiez le moteur, car il doit être remplacé ». Mais les check-lists peuvent être d’une aide bien plus précieuse lorsque vous concevez des cartes de circuits imprimés. Une check-list vous donne l’assurance que vous avez correctement terminé une phase de conception et que vous êtes prêt à passer à la suivante. Une check-list de pré-placement en est un bon exemple : vous pouvez vérifier que votre schéma et votre carte sont prêts à être placés et que vous disposez de suffisamment d’informations pour continuer. Bien vérifier que vous êtes prêt à commencer le placement des composants est la meilleure façon d’éviter de perdre du temps à replacer les pièces plus tard.

Première étape pour votre check-list de pré-placement : est-elle complète ?

J’ai vu de nombreux concepteurs se précipiter dans le placement sans être prêts et se heurter à de nombreuses empreintes incomplètes ou incorrectes. L’empreinte d’un composant étant l’une des bases de la conception d’un circuit imprimé, une empreinte incorrecte peut nuire à l’ensemble de la conception. De nos jours, avec les conceptions à haute densité, l’espace est compté. Comme la modification d’une empreinte a souvent pour effet de l’agrandir, la correction d’une empreinte incorrecte nécessitera probablement le remplacement de sections entières sur la carte.

Si vous travaillez à partir de bibliothèques établies, vous n’aurez pas à vous soucier des empreintes incorrectes. Le problème est que les nouvelles conceptions sont basées sur de nouveaux composants, ce qui implique de nouvelles empreintes dans vos bibliothèques de circuits imprimés. Souvent, ces nouvelles empreintes seront dans un état préliminaire et leurs formes peuvent finir par changer jusqu’à qu’elles soient finalisées. Un élément important à inclure dans votre check-list est de savoir si les nouvelles empreintes et le schéma pour pointer vers celles-ci ont été mis à jour dans les bibliothèques de circuits imprimés. Vous devrez également vérifier que toutes les modifications d’empreintes pour des technologies de conception spécifiques (comme les empreintes RF) ou spécialisées (comme les empreintes doubles) ont été intégrées.

image 3d d'une empreinte de composant
Make sure that your footprints are correct and up-to-date

Le schéma est-il suffisamment avancé pour le placement ?

Le schéma sera probablement finalisé juste avant la fin de la conception de la carte, mais vous devez savoir où il en est avant de commencer le placement. Le fait de devoir apporter des modifications à la conception pour tenir compte de nouveaux circuits fait partie du jeu, mais revoir complètement la conception de la carte est une autre histoire. Trop souvent, j’ai dû jeter des parties importantes de mon montage et recommencer, car le schéma avait complètement changé sans que personne ne m’en informe.

Pour éviter ce type de problèmes, incluez certains éléments suivants dans votre check-list de pré-placement :

  • Prévoyez-vous d’ajouter ou de supprimer des composants à ce projet ?
  • Y a-t-il des composants dans cette conception qui pourraient être changés pour une empreinte différente ?
  • Prévoyez-vous des modifications de circuits dans cette conception qui pourraient nécessiter des changements de placement, tels que des modifications des chemins de signaux ?

Avec ce type de questions, vous obtenez une meilleure idée de l’état d’avancement du schéma avant de commencer le placement. Souvenez-vous que l’essentiel n’est pas d’avoir un schéma terminé, mais de savoir où en est le schéma et ce qui peut ou ne peut pas changer au fur et à mesure. Vous serez ainsi prêt à faire face aux changements lorsqu’ils se produiront.

placement de composants sur un circuit imprimé
Once your pre-placement checklist is complete, you will be ready to place those components

Disposez-vous de toutes les informations de placement pour terminer votre liste de contrôle ?

Une fois la confirmation que le schéma est finalisé ou presque finalisé pour le placement, vous devez confirmer toutes les informations concernant le placement des composants. Utilisez la liste suivante pour votre check-list de pré-placement :

  • Le contour de la carte est-il finalisé ?
  • La position des composants fixes tels que les connecteurs, les interrupteurs ou les blindages est-elle finalisée ?
  • Y a-t-il des problèmes thermiques qui auront un impact sur le placement ?
  • Existe-t-il des exigences de placement pour la distribution de l’énergie ?
  • Existe-t-il des exigences de placement pour les circuits critiques ?

Certains de ces éléments peuvent être automatiquement pris en charge dans votre processus de conception, notamment si vous disposez des informations relatives au contour de la carte d’un système de conception assistée par ordinateur. Dans ce cas, le contour de la carte et les positions de vos composants fixes sont spécifiés pour correspondre aux caractéristiques de la carte. Il est néanmoins préférable d’inclure ce type de questions dans votre check-list afin de vous assurer que toutes les bases sont couvertes et de vous rappeler ce qui doit être garanti.

En créant et en suivant une check-list de pré-placement, vous vous donnez de meilleures chances de placer votre carte sans avoir à revenir en arrière ni à modifier le placement pour corriger les erreurs. Il existe de nombreux domaines dans lesquels une check-list peut être utile, par exemple avant de commencer une conception ou lorsque vous créez des fichiers définitifs. Dans le domaine de la construction, le vieil adage veut que l’on mesure deux fois et que l’on coupe une fois. Pour ceux d’entre nous qui conçoivent des circuits imprimés, il est préférable de vérifier deux fois et de placer une fois.

Pour obtenir des outils de placement puissants qui vous permettront de réaliser des conceptions complexes, utilisez un logiciel de conception de circuits imprimés comme Altium Designer. Si vous souhaitez en savoir plus sur la façon dont Altium peut vous aider à concevoir votre prochain circuit imprimé, n’hésitez pas à contacter un expert Altium.

A propos de l'auteur

A propos de l'auteur

Outils de conception de circuits imprimés pour la conception électronique et DFM. Informations pour les dirigeants de l'AED.

Articles les Plus Récents

Retournez à la Page d'Accueil