Collaboration en Boucle Fermée avec Altium 365

Torje N. Thorsen
|  Created: October 12, 2020  |  Updated: October 16, 2020
Collaboration en Boucle Fermée avec Altium 365

La conception de cartes électroniques a connu une évolution radicale depuis la généralisation des premiers circuits imprimés commerciaux dans les années 1960. Elle concerne aussi bien l’aspect technique que la manière de travailler.

À l’origine, le processus était purement manuel, sans aucune assistance informatique. Le concepteur ou la conceptrice traçait des circuits à la main à l’aide de stylos et de rubans adhésifs sur un film polyester. En outre, il fallait composer avec les limitations de fabrication très restrictives de l’époque. Les ingénieurs assuraient la conception des schémas tandis que les ouvriers/ouvrières ou techniciens/techniciennes effectuaient généralement le travail de lay-out.

Lay-out manuel d’un circuit imprimé dans les années 1960. Source : Analog Devices Inc. sur Twitter

Depuis, certaines choses ont changé. La miniaturisation et l’amélioration continue des procédés de fabrication de circuits imprimés ont accompagné, voire accéléré, des avancées techniques dans de nombreux domaines. L’arrivée progressive de la CAO dans les années 1970 et 1980 a occasionné un gain de temps considérable et davantage de fiabilité. Le travail de lay-out fait aujourd’hui appel à des compétences très variées dues à la complexité des circuits. Aussi, les équipes intervenant sur un projet de développement sont de plus en plus conséquentes.

Aujourd’hui, l’échange d’information et l’efficacité de collaboration s’avèrent primordiaux dans la conception des cartes électroniques. Une réalité déjà constatée avant l’apparition du coronavirus SARS-CoV-2 fin 2019… Et la généralisation du travail à distance, suite à la pandémie, a confirmé ce besoin de communiquer.

C’est dans ce type de contexte que la plateforme de collaboration Altium 365 s’avère idéale. Parmi ses nombreuses fonctionnalités, cette solution offre deux éléments essentiels : la collaboration et le partage d’information.

Le travail à distance fait appel à des solutions de collaboration appropriées et efficaces.

Le travail à distance fait appel à des solutions de collaboration appropriées et efficaces. 

Une collaboration facilitée

Un aspect particulièrement apprécié d’Altium 365 est le partage de l’information avec les différents acteurs d’un projet. Que ce soit au sein d’une équipe, entre différents départements d’une même entreprise, avec des prestataires externes (fabricant de circuits imprimés, entreprise de câblage ou laboratoire de test), le projet devient facilement accessible via la plateforme cloud.

L’avantage notable par rapport à d’autres solutions de collaboration ? Un seul utilisateur Altium 365 peut communiquer l’information à une ou plusieurs personnes, juste avec une interface web. Ainsi, nul besoin que tous les acteurs concernés possèdent Altium Designer : le projet peut être visualisé sous tous les angles via internet. En pratique, cela veut dire qu’un concepteur de PCB peut faire interagir sans encombre une personne d’un autre domaine de compétences, comme un dessinateur mécanique, un acheteur, un manager, un client ou autre. 

figure 3

Un acteur tiers invité à un projet recevra simplement un mail d’invitation. 

Une simple interface web permet de visualiser les projets même sans licence Altium

Une simple interface web permet de visualiser les projets même sans licence Altium

Un suivi structuré de l’avancement des projets

Comme mentionné dans un article précédent sur les check-list pour la conception de circuits  imprimés, la propagation de modifications et le contrôle de versions sont cruciaux pour une  bonne  gestion  des  projets  de  développement.  Tout  ceci  est  possible  grâce  à  l’intégration  directe du système de gestion de versions Git dans la plateforme Altium 365. 

Ce contrôle formel de versions permet de structurer les modifications du projet. De cette manière, on pourra facilement suivre les éventuelles modifications en sachant qui les a faites, quand et pourquoi. Cette action s’effectue avec des commentaires associés à chaque soumission de changement, que l’on appelle aussi « commit ».  A savoir : il est également possible de revenir en arrière à n’importe quel état antérieur, en cas de besoin.

Le système de gestion de versions intégré permet de formaliser et retracer l’évolution d’un projet.  

Le système de gestion de versions intégré permet de formaliser et retracer l’évolution d’un projet.  

Le partage et la réutilisation de données

La plateforme permet également de partager des librairies de composants communes, des modèles de projet (« templates ») et des structures de fichiers de sortie (« output jobs »). L’objectif : démarrer rapidement de nouveaux projets sur de bonnes bases, en tirant profit du travail effectué lors des précédents projets. Idéal pour assurer des pratiques de conception cohérentes au sein d’une équipe ou d’une organisation.

Un autre grand avantage de cette manière uniformisée de travailler : les projets peuvent être facilement maintenus à posteriori. Les entreprises peuvent ainsi capitaliser sur le savoir de l’organisation et faire évoluer d’anciens design par de nouveaux collaborateurs, si besoin.

La réutilisation de structures approuvées telles que le paramétrage des fichiers de sortie permet un gain de temps considérable.  

La réutilisation de structures approuvées telles que le paramétrage des fichiers de sortie permet un gain de temps considérable.  

Altium 365 versus Concord Pro

Avec un écosystème de CAO de plus en plus complet autour d’Altium Designer, de nombreux concepteurs se posent la question : quelle différence entre Altium 365 et Altium Concord Pro ? En outre, différents niveaux de licence et de fonctionnalités sont disponibles.

Si certaines fonctionnalités se recoupent, les objectifs, quant à eux, diffèrent. Tandis qu’Altium 365 reste une solution cloud complète dédiée à la collaboration connectée, Altium Concord Pro est conçu pour simplifier la gestion de composants.

Le premier niveau d’utilisation d’Altium 365 est gratuit et ne nécessite aucun téléchargement – ni aucune installation. Cela permet de partager un projet en toute simplicité avec n’importe quelle partie prenante d’un projet, même si cette personne n’est pas un utilisateur/une utilisatrice Altium. Différents niveaux comme Altium 365 Basic, Altium 365 Standard et Altium 365 Pro complètent l’offre.

Altium 365 Standard est désormais compris dans toute licence Altium Designer 20, sans surcoût. Ce niveau permet déjà de stocker ses projets dans un environnement de travail sécurisé (appelé « workspace ») et de partager des designs, composants et templates. Pour les utilisateurs Altium 20, autant en profiter !

Le niveau Altium 365 Pro constitue le lien vers Altium Concord Pro et permet un contrôle davantage formel et structuré des données, une gestion plus poussée des composants et des fonctionnalités supplémentaires (par exemple, la gestion de cycle de vie).

Conclusion

Les cas d’utilisation d’Altium 365 sont nombreux : partager un aperçu de la forme et de l’encombrement d’un circuit imprimé, suivre l’avancement d’un développement à distance, faire une revue de design avec des collègues… Sans oublier de formaliser la création et le partage de la librairie de composants d’une organisation entière. Altium 365 offre une solution adaptée à ces besoins. 

About Author

About Author

Torje Thorsen a débuté en 2004 sa carrière dans l’électronique marine, après des études secondaires en électronique et technologies spatiales.

Diplômé ingénieur en automatique et systèmes embarqués de l’Institut National de Sciences Appliquées de Toulouse (INSA) en 2012, il a travaillé pour de petits et grands comptes en France, en Suisse et en Norvège. De là startup à la multinationale comme Texas Instruments, il a côtoyé l’électronique à différentes échelles, et dans des domaines aussi variés que les systèmes de lutte anti-mines et les produits audio haut de gamme.

Torje Thorsen a fondé en 2019 la société de prestation de services Tide Electronics, spécialisée dans la conception de circuits imprimés.

most recent articles

Back to Home