Concord Pro et la règle de gestion des données S.M.A.R.T. - 2ème partie

John Watson
|  Created: October 8, 2019  |  Updated: September 8, 2020

Introduction

Dans la première partie de ce blog, nous avons vu comment utiliser Concord Pro® pour configurer et supporter la Règle S.M.A.R.T. de la gestion des données et en particulier la Singularité et la Gestion de vos données. Maintenant, nous allons voir les piliers supplémentaires sous un angle un peu différent. 

 

N’oubliez pas que, comme les piliers d’un bâtiment, ils soutiennent les niveaux supérieurs (que nous verrons plus tard) et que le retrait d’un seul pilier peut entraîner l'effondrement des autres, chacun d'eux ayant un rôle spécifique dans le processus de conception.

 

Cependant, aujourd'hui est un grand jour avec le lancement et le remplacement du nom de deux piliers. Le pilier Révisé (quatrième pilier) s’appelle maintenant Reproductible, et le pilier Adapté (cinquième pilier) est nommé Traçabilité. Ces choix sont le fruit des conversations avec l'équipe d'Altium, et je crois aussi qu’ils décrivent mieux les besoins spécifiques liés à chaque pilier. 

 

Concord Pro et la Règle S.M.A.R.T. Architecture (troisième pilier)

Grâce à Concord Pro, la création de l'architecture que vous recherchez s’appuie sur un processus simple, en établissant vos principales sections de catégories de composants et de familles de sous-catégories. Si vous démarrez votre système de gestion des données, il est préférable d'examiner les principaux fournisseurs de composants tels qu'Octopart et de copier leur structure. Ainsi, toute personne créant un nouvel élément peut s'y référer pour déterminer la catégorie et la famille. Les deux conditions préalables à la création d'un composant sont : identifier ce que vous créez avec le numéro de pièce du fabricant, et connaître sa position dans votre bibliothèque, en fonction de la catégorie et de la famille. 

 

Concord Pro supporte l’installation sur un seul serveur facilement accessible à tous ceux qui en ont besoin. Bien que nous nous concentrions ici sur l'aspect Composants, ce n’est pas le seul concerné. C'est également une ressource pour tout ce dont vous avez besoin pour la conception de votre PCB : blocs réutilisables, divers modèles ou zones de stockage pour les projets, fichiers de préférence et pour vos projets gérés. Nous avons même mis en place une zone dans une bibliothèque de ressources et de matériaux, incluant articles, modules de formation, et des vidéos. Elle est particulièrement intéressante pour tous ceux qui veulent apprendre de nouvelles choses. Concord Pro est suffisamment souple pour être configuré selon vos préférences, avec une méthode simple pour créer des dossiers et des sous-dossiers. 

Concord Pro et la Règle S.M.A.R.T. Révisé/ Reproductible (quatrième pilier) 

Nous connaissons tous les directives actualisées sur l'utilisation des fiches techniques et les normes IPC pour vérifier que les données sont exactes et utilisables. Mais que recherchons-nous réellement pendant l’examen de nos données ? Nous recherchons des informations reproductibles et fiables pour chaque utilisation. Lorsque tout est correct, un processus de vérification mis en place nous permet de développer un système de reproductibilité. 

 

Donc, je vous informe que le quatrième pilier s’appelle désormais Reproductible, pour mieux rendre compte de son rôle.

Dans les systèmes complexes comportant de nombreuses variables, la reproductibilité des résultats est un peu plus compliquée. Demandez à votre boulanger, par exemple. Un boulanger peut suivre la même recette pour faire des miches de pain, mais si les conditions varient, les résultats peuvent être différents à chaque fois. L'humidité peut augmenter, la température du four peut baisser, ou le pétrissage peut durer un peu plus longtemps, la farine peut contenir plus de gluten et perdre de sa souplesse, c’est à dire qu’elle sera plus ferme en bouche. Par conséquent, il est difficile de garantir la régularité des miches produites.  

 

Mais notre industrie exige une reproductibilité parfaite tout au long du processus de conception, pour garantir des PCB parfaitement identiques et avec un nombre minimum de changements. Le processus de fabrication et d'assemblage est donc un système "complexe" avec d'innombrables variables exigeant diverses disciplines scientifiques. Mais, d'après mon expérience, les centres de fabrication et d'assemblage sont des environnements incroyablement contrôlés, ce qui signifie que la plupart des questions ou problèmes proviennent de notre environnement. Les données constituent une étape fondamentale de notre travail. Nous devons identifier les éléments sous notre contrôle, et ceux qui ne le sont pas, puis identifier et suivre des directives spécifiques. J'aborderai ce principe de reproductibilité de manière beaucoup plus détaillée dans mes prochains blogs.

Concord Pro et la Règle S.M.A.R.T. Adapté/ Traçabilité (cinquième pilier)

Dans un contexte d’amélioration continue, nous remplaçons le nom du pilier Adapté par Traçabilité. Que signifie "traçabilité" pour la conception d'un PCB ? La traçabilité est la capacité de vérifier l'historique, l'emplacement ou l'utilisation d'un composant grâce à une identification enregistrée et documentée, permettant de retracer les données utilisées à chaque étape du processus. 

 

La traçabilité impose un changement profond pendant la conception des PCB en général. De nombreux ingénieurs ont l'impression que leur travail est terminé après avoir créé les Gerbers et transmis les modules de conception. Mais pour vous, en particulier dans le domaine de la fabrication, votre cercle d'influence doit être beaucoup plus large lorsque vous recevez les rapports externes DFM, ou même du service technique, qui vous permettent de remonter jusqu'aux utilisateurs de données et déterminer si des changements sont nécessaires. 

 

Je peux vous dire que la traçabilité est une science à part entière. Nous verrons cela en détail dans les prochains blogs, avec divers outils mais aussi des analyses, des exigences et des relations spécifiques avec différentes données, des méthodes pour vérifier que rien ne manque, et au final comment traiter les changements dans les données et comment les valider. Alors, notre incursion dans ce domaine exigera toute votre attention.

Conclusion

J’ai examiné en profondeur la Règle S.M.A.R.T. et j’ai constaté que chaque pilier en soi a moins d’importance que ce qu’il supporte. Rien n'a changé dans l'importance des piliers eux-mêmes. Ils sont toujours indispensables.  

 

Mais, les piliers soutiennent les composants et toutes les données détaillées auxquels ils sont liés. Et c'est en cela que les principes de la Règle S.M.A.R.T. sont essentiels. 

 

Les projets de PCB reposent sur les composants. Tel est l’objectif ultime. Il ne suffit pas d'avoir une belle bibliothèque si cela n’influence pas la qualité de la conception de nos PCB. 

 

Les cinq piliers de la règle SMART utilisée lors du procédé de fabrication de PCB


Souhaitez-vous en savoir plus sur Altium et les avantages qu’il peut vous apporter pour concevoir votre prochain projet de circuits imprimés ? Discutez avec un expert Altium et découvrez comment prendre des décisions de conception avec facilité et confiance. 

About Author

About Author

Avec près de 40 ans dans l'industrie électronique, dont 20 ans dans le secteur de la conception et de l'ingénierie des circuits imprimés, John est resté à la pointe de l'industrie des PCB en tant que concepteur/ingénieur et, plus récemment dans un nouveau rôle de formateur et mentor. Spécialiste de la fabrication, John a également développé des compétences étendues dans plusieurs domaines des services pour PCB. Il a fièrement servi son pays dans le renseignement militaire. John est un concepteur de PCB certifié CID. Il travaille actuellement pour obtenir la certification Advance CID. Aujourd'hui, en tant qu'ingénieur principal en PCB chez Legrand Inc, John dirige les concepteurs et les ingénieurs en PCB dans différentes divisions aux États-Unis et en Chine.

most recent articles

Back to Home