Amélioration de la Performance de la Chaîne d'Approvisionnement Grâce à la Gestion de la Nomenclature

Vincent Mazur
|  Créé: May 12, 2022  |  Mise à jour: May 13, 2022
Amélioration de la Performance de la Chaîne d'approvisionnement Grâce à la Gestion de la Nomenclature

Ce n'est un secret pour personne : la fréquence des pénuries de composants n'a cessé d'augmenter cette année. Dans le monde, de nombreux pays ont d'ailleurs perdu des milliards d'euros de recettes à cause de problèmes d'approvisionnement. Selon EPSNews, « En 2021, la pénurie de semi-conducteurs est telle que l'industrie automobile devrait perdre plus de 100 milliards de dollars de recettes en raison de l'impossibilité de se procurer des puces. »

Le fait de disposer des bons composants revêt plus que jamais une importance cruciale, car les risques de pénurie, d'obsolescence, de contrefaçon et de non-conformité environnementale ne cessent d'augmenter. Les grandes entreprises souffrent de pénuries des composants nécessaires à la production. En conséquence, les petites entreprises, dont les moyens d'accès aux informations en temps réel sur la chaîne d'approvisionnement sont limités, vont avoir de plus en plus de difficultés à obtenir les composants dont elles ont besoin. Cette situation pourrait amener ces dernières à prendre des décisions hasardeuses quant aux méthodes d'approvisionnement et déboucher sur l'acquisition de composants contrefaits. Selon la Semiconductor Industry Association, les composants contrefaits représentent une perte de chiffre d'affaires d'environ 7,5 milliards de dollars par an pour les fabricants.

En 2022 et même après, les entreprises vont devoir continuer à relever les défis liés à la chaîne d'approvisionnement. Lorsque qu'un composant n'est pas disponible, les répercussions engendrées par les retards de fabrication peuvent être considérables. D'autres retards suivent et les plans commerciaux doivent être suspendus. Il peut également s'avérer très coûteux et risqué de remplacer des composants issus de différentes sources. Heureusement, la mise en œuvre de pratiques proactives en matière de chaîne d'approvisionnement peut permettre d'éviter de nombreuses pénuries.

BOM
Toutes les équipes de conception redoutent d'entendre « nous ne pouvons pas produire ce produit car le composant C17 n'est pas disponible. »

Trois façons de gérer les coûts associés à la nomenclature

Les concepteurs en électronique font face à des problèmes liés aux composants depuis des années. Ces problèmes émergent lorsque des composants de remplacement sont requis, lorsque des composants nécessaires à la finalisation de conceptions ne sont plus fabriqués ou bien lorsque d'autres complications surviennent.  Les problèmes liés à l'approvisionnement en composants peuvent entraîner des retards de fabrication inattendus, des pertes de temps ainsi qu'une augmentation du stress pour les équipes de conception qui doivent rapidement trouver des solutions face à des situations complexes.

Si certaines pénuries sont inévitables, sensibiliser de manière cohérente et élaborer des plans d'action en cas d'imprévus permet d'éviter bon nombre d'entre eux.

1. Ne pas négliger l'importance de la gestion de la nomenclature

De manière générale, on ne se concentre sur la nomenclature qu'en fin de cycle, les exigences en matière d'approvisionnement étant déléguées au service achat une fois la conception terminée. Toutefois, dans cette nouvelle ère où la disponibilité des pièces constitue un facteur essentiel en matière de conception, il est nécessaire d'accorder la même importance aux exigences relatives à l'approvisionnement qu'à la conception des schémas et des circuits imprimés.

Il est primordial de faire parvenir au concepteur dès que possible, et dans le format approprié, les informations relatives à la disponibilité des composants tout en limitant l'impact sur son activité principale de conception. Les informations sur l'approvisionnement sont particulièrement pertinentes si les concepteurs peuvent les consulter facilement, les évaluer et agir en conséquence. Les concepteurs doivent être au fait des problèmes importants tels que le risque de contrefaçon, la disponibilité et les coûts, et ce dès que possible. L'identification rapide des composants à risque permet aux concepteurs de disposer de plus de temps pour trouver des solutions.

BOM
Il est possible d'ouvrir la nomenclature d'un projet à tout moment du processus de conception,
en mode concepteur, afin de révéler tout problème de composant pouvant avoir une incidence sur la nomenclature.


2. Surveiller la nomenclature à un stade précoce et fréquemment

Le marché des composants électroniques peut être volatil. Les prix et la disponibilité peuvent évoluer rapidement. Afin d'éliminer toute surprise, il est bon de surveiller la nomenclature fréquemment et tout au long du processus de conception ainsi que de rendre ces informations accessibles aux concepteurs. Par exemple, les concepteurs qui peuvent consulter la provenance des composants dans l'application sont en mesure d'identifier facilement leurs fournisseurs préférés et de réduire le risque de se retrouver avec des composants obsolètes ou indisponibles.

La réalisation de conceptions avec des informations incomplètes sur la nomenclature présente de nombreux risques. Des problèmes non résolus peuvent avoir des conséquences imprévues. Les avis de modification (PCN) et de fin de vie (EOL) des produits sont fréquents. De nombreux risques peuvent être évités lorsque les concepteurs ont la possibilité d'évaluer le statut de la nomenclature en cours de conception.

3. Prévoir l'imprévisible de manière proactive

Les fabricants de produits électroniques doivent prendre en compte un certain nombre d'aspects au moment de la conception, par exemple la testabilité de la conception (DFT) ou encore la conception en vue de la fabrication (DFM). Les entreprises proactives auraient tout à gagner à également prendre en compte la disponibilité des composants et des solutions de remplacement de ces derniers au moment de la conception.

De nos jours, il est primordial de prendre des dispositions pour faire face aux imprévus, et ce à un stade précoce au cours du processus de conception. Par exemple, le fait de proposer des solutions de remplacement pour les composants essentiels à la conception et d'inclure ces données directement dans les schémas permet d'éviter les problèmes de fabrication de la nomenclature. Les composants de remplacement font alors partie intégrante de la conception et seront inclus lors du partage de la nomenclature avec les partenaires en aval.

Altium Designer et Altium 365 sont optimisés pour aider les concepteurs à anticiper les problèmes de chaîne d'approvisionnement grâce aux informations en temps réel sur l'approvisionnement en composants directement intégrées dans l'environnement de conception. Pendant leur travail, les concepteurs peuvent être certains que les informations dont ils disposent sur les composants sont à jour.

L'identification précoce des pénuries de composants permet d'avoir une meilleure vision d'ensemble de la chaîne d'approvisionnement

Les risques associés aux composants ont toujours fait partie de l'expérience de conception électronique. Aujourd'hui, ces risques sont plus importants que jamais, mais beaucoup peuvent être surmontés grâce à l'intégration d'informations concernant les composants directement dans l'environnement de travail du concepteur de PCB. Dans le contexte actuel, le fait de permettre aux concepteurs de repérer et d'atténuer les risques associés à la chaîne d'approvisionnement peut permettre aux entreprises de toute taille de bénéficier d'avantages concurrentiels considérables.

A propos de l'auteur

A propos de l'auteur

Vincent Mazur, BSEE, est Ingénieur Marketing Produit & Persona chez Altium. Avant de rejoindre Altium, il a co-fondé une entreprise d'instruments électroniques scientifiques où il a créé l’architecture et la conception des produits portables fonctionnant sur piles à l'aide d'Altium Designer. Vincent a plus de 25 ans d'expérience combinée dans l'industrie électronique, où il a conçu du matériel et des logiciels pour les systèmes embarqués. Dans l'industrie de la CAO-E, il aide les entreprises à optimiser leurs processus de développement de produits électroniques. Contributeur du mensuel EE Times, il est aussi opérateur radio amateur agréé par la FCC.

Articles les Plus Récents

Retournez à la Page d'Accueil