Versions d'évaluation gratuites

Téléchargez une version d'évaluation gratuite pour savoir quel logiciel Altium répond le mieux à vos besoins

Comment acheter

Contactez votre bureau de vente local pour commencer à améliorer votre environnement de conception

Téléchargements

Téléchargez les logiciels de conception de circuits imprimés et EDA les plus récents

  • PCB DESIGN SOFTWARE
  • Altium Designer

    Environnement complet pour le schéma et le routage

  • CircuitStudio

    Outil professionnel pour la conception de circuits imprimés

  • CircuitMaker

    Outil communautaire de conception de circuits imprimés

  • NEXUS

    Outil polyvalent de conception de circuits imprimés destiné aux équipes

  • PLATEFORME CLOUD
  • Altium 365

    Connecting PCB Design to the Manufacturing Floor

  • COMPONENT MANAGEMENT
  • Altium Concord Pro

    Complete Solution for Library Management

  • Octopart

    Grande base de données de composants, simple à utiliser

  • EXTENSIONS DE PRODUITS
  • PDN Analyzer

    Analyse de réseau de distribution d'énergie naturelle et sans effort

  • Découvrez toutes les extensions
  • EMBEDDED
  • TASKING

    La technologie de renommée mondiale pour le développement de systèmes embarqués

  • TRAININGS
  • Formations en direct

    Apprenez les bonnes pratiques où que vous soyez grâce à notre formation

  • Formations à la demande

    Devenez un expert sans quitter votre maison ou votre bureau

  • ONLINE VIEWER
  • Altium 365 Viewer

    View & Share electronic designs in your browser

  • Altium Designer 20

    Conception de circuit imprimé Native 3D™ sans stress pour les professionnels

    ALTIUMLIVE

    Annual PCB Design Summit

    • Forum

      Là où les utilisateurs et les amateurs d'Altium peuvent interagir

    • Blog

      Notre blog, où nous parlons de ce qui nous intéressent et qui, nous l'espérons, vous intéressent aussi

    • Idées

      Soumettez des idées et votez pour les nouvelles fonctionnalités que vous voulez voir dans les outils Altium

    • Correction de bogues

      Aidez-nous à améliorer le logiciel en signalant les bogues et en votant pour ce que vous trouvez important

    • Mur

      Un flux d'événements sur AltiumLive que vous pouvez suivre en y participant ou vous y abonnant

    • Programme Bêta

      Information sur la participation à notre programme bêta pour obtenir un accès aux outils Altium avant tous les autres

    Toutes les ressources

    Découvrez le contenu le plus récents : billets de blog, médias sociaux et livres blancs techniques rassemblés rien que pour vous

    Comment acheter

    Contactez votre bureau de vente local pour commencer à améliorer votre environnement de conception

    Téléchargements

    Allez voir les téléchargements disponibles qui répondront le mieux à vos besoins

    • Documentation

      The documentation area is where you can find extensive, versioned information about our software online, for free.

    • Formation et événements

      Consultez le calendrier et inscrivez-vous à des formations dans le monde entier et en ligne

    • Contenu de conception

      Parcourez notre importante bibliothèque gratuite de contenus de conception comprenant des composants, des modèles et des conceptions de référence

    • Webinaires

      Assistez à un webinaire en ligne ou obtenez un accès instantané à notre série de webinaires à la demande

    • Assistance

      Obtenez des réponses à vos questions avec nos différentes options d'assistance directe et en libre-service

    • Articles techniques

      Restez au fait des dernières tendances technologiques et de l'industrie avec notre collection de livres blancs techniques.

    Analyse et modélisation de l'impédance du réseau passif d’alimentation (PDN) des PCB : du schéma au routage

    Zachariah Peterson
    |  November 3, 2019

    Intégrité du signal de PCB et impédance du réseau passif d’alimentation

    Nous avons déjà beaucoup parlé de l'intégrité du signal de PCB, mais il faut aussi savoir que celle-ci est intimement liée à l'intégrité des alimentations elles-mêmes. Réduire l'ondulation ou le bruit de commutation généré par votre régulateur d'alimentation/de tension ne suffit pas. Sur certaines conceptions, l'impédance de votre réseaux passifs d’alimentation (PDN) de PCB peut se manifester de la pire des manières et entraîner des dysfonctionnements de composants découlant de problèmes d'alimentation.

    Dans une telle situation, connaître quelques modèles de base pour l'analyse de l'impédance du réseaux passifs d’alimentation vous sera d'une grande aide. Si vous êtes capable de créer des modèles suffisamment exacts, alors vous pourrez concevoir des réseaux de découplage appropriés pour votre composant et ainsi maintenir l'impédance de votre réseaux d’alimentation dans des limites acceptables.

    Pourquoi analyser l'impédance du réseau passif d’alimentation (PDN) ?

    Les concepteurs des systèmes ayant des signaux hautes vitesses et hautes fréquences qui me lisent connaîtront déjà la réponse à cette question. Seulement voilà, face au rehaussement des exigences technologiques, nous serons tous amenés, peut-être plus rapidement que nous ne le voudrions, à devenir des concepteurs haute vitesse et haute fréquence. Il est donc important de comprendre la façon dont l'impédance du PDN affecte le comportement des signaux du PCB. Malheureusement, il n'est pas toujours facile de trouver toutes ces informations rassemblées au même endroit. J'aurai donc le plaisir de le faire ici.

    Pour faire court, voici comment l'impédance de votre PDN affectera vos PCB 

    • Bruit du bus d'alimentation. Ondulation de la tension due à la présence de courants transitoires dans votre circuit imprimé. Notez que, l'impédance du PDN étant une fonction de fréquence, l'ondulation de la tension causée par une commutation deviendra elle aussi une fonction de fréquence. Par ailleurs, sachez que ces courants transitoires peuvent apparaître quel que soit le niveau de bruit en sortie de votre régulateur de tension.
    • Amortissement du bruit du bus d'alimentation. Toute ondulation sur le bus d'alimentation est susceptible de prendre la forme d'une oscillation (c.-à-d. une oscillation transitoire sous-amortie). Ce problème peut survenir lorsque la taille de votre capacité de découplage n'est pas adéquate ou que votre réseau de découplage ne tient pas compte de la fréquence de résonance propre de votre capacité de découplage.
    • Niveau de découplage requis. Par le passé, les condensateurs ne permettaient pas d'assurer le découplage de circuits imprimés avec TTL ou d'autres familles de circuits logiques plus rapides en raison de leurs fréquences de résonance propre relativement faibles (~100 MHz). C'est pourquoi les concepteurs faisaient appel à la capacité interplan pour fournir une capacitance suffisante au découplage. Aujourd'hui, de nouveaux condensateurs dotés de fréquences GHz de résonance propre sont toutefois disponibles sur le marché et ils sont suffisamment puissants pour assurer le découplage de circuits imprimés haute vitesse/haute fréquence.
    • Chemin du courant de retour. Votre courant de retour empruntera le chemin présentant la plus faible résistance (pour le courant continu) ou réactance (pour le courant alternatif). L'impédance de votre réseau de masse variera dans l'espace, et dépendra donc en partie du couplage parasite entre les pistes des signaux et le réseau passif d'alimentation.
    • Chute de tension. La partie CC du courant de retour et d'alimentation connaîtra certaines pertes dues à la résistance inhérente aux conducteurs qui composent votre réseau passif d'alimentation. L'image ci-dessous présente un exemple de résultats d'analyse du PDN de PCB et montre le courant de retour sous une piste de signal spécifique ainsi que le courant continu sur le même plan de masse.
    • Gigue de phase. Parce que les signaux ont un temps de propagation limité, le courant issu des capacités de découplage et du régulateur n'atteindra pas immédiatement le composant de commutation. Lorsque les signaux atteignent le composant, ils risquent toutefois d'interférer avec le signal de sortie, et ainsi de générer de la gigue dans le temps de montée de votre signal. De manière générale, la gigue de phase liée au bruit de l'alimentation en courant augmente avec l'intensité du bruit et la longueur qui sépare le régulateur du composant. En cas de rails d'alimentation longs, la gigue de phase peut atteindre plusieurs centaines de nanosecondes, ce qui risque d'entraîner une désynchronisation des données et d'augmenter les taux d'erreurs binaires.

    PDN impedance analysis output

    Observez la piste de signal sur cette analyse du réseau passif d'alimentation (PDN) de PCB

    Un modèle simplifié pour l'analyse de l'impédance du réseau passif d'alimentation

    Il vous est possible de modéliser le spectre d'impédance de votre réseau passif d'alimentation et sa réponse transitoire directement sur votre schéma, à condition de tenir compte des éléments parasites du PDN. Sur le modèle ci-dessous, vous pourrez observer différents éléments de circuits, mais ce modèle ne contient en fait que deux vrais composants. Le premier est votre alimentation/régulateur, qui est associé à une impédance de sortie spécifique Z(out) et consiste généralement en une série RL. Le second est la capacité de découplage, qui a une capacitance idéale de Cc1. Les autres éléments sont des éléments parasites. Les valeurs Rs et Ls sont utilisées pour modéliser la résistance inhérente au conducteur et l'inductance parasite du plan électrique, respectivement. Les éléments Rp, Lp et Cp représentent le couplage parasite entre le plan électrique et le plan de masse (capacitance interplan).

    PDN impedance analysis model

    Un modèle simplifié pour l'analyse de l'impédance du PDN de PCB. Source de l'image :  nwengineeringllc.com

    Avant d'analyser ce modèle, vous devez déterminer ou estimer les valeurs des différents éléments de votre modèle. Les valeurs du condensateur de découplage sont faciles à obtenir ; il suffit de consulter la fiche technique de votre condensateur. La capacité interplan est elle aussi relativement facile à estimer. Utilisez simplement la constante diélectrique de votre substrat, la zone de chevauchement de vos plans électriques/de masse, et la distance qui les sépare dans votre empilage de couches. Vous obtiendrez ainsi la capacitance interplan Cp. Les autres valeurs R peuvent être calculées à l'aide des dimensions cibles de vos pistes. Les valeurs L doivent être estimées à partir de l'inductance de boucle appréciée pour chaque portion du circuit ; ces valeurs sont généralement de l'ordre d'un pH à quelques nH.

    Lorsque vous analysez ce modèle, votre objectif doit être double :

    1. Déterminez l'impédance entre les bornes + et - du côté droit en tant que fonction de fréquence. Un simple balayage de fréquence suffit.
    2. Assurez-vous que l'impédance du PDN est inférieure à votre impédance cible. Notez que cette dernière est calculée à partir du courant généré dans le PDN par un CI de commutation et de l'ondulation de tension autorisée :

    PDN impedance analysis model

    Impédance cible

    1. Observez le comportement des courants transitoires en ajoutant une source de courant parallèle à la sortie d'alimentation (placez la borne positive avant Z(out)). Définissez la source du courant de façon à fournir une impulsion de fonction delta avec la charge totale Q présentée dans l'équation ci-dessous ou encore un courant en échelon unité. Cela simulera une décharge de courant vers un CI de commutation situé à l'extrême droite du PDN.

    PDN impedance analysis model

    Amplitude d'impulsion à utiliser pour simuler la réponse transitoire dans votre réseau passif d'alimentation (PDN) de PCB

    1. ⦁    Assurez-vous que la plus basse résonance en fréquence du PDN (c.-à-d. au pic du spectre d'impédance) est supérieure à la fréquence de coude de vos CI de commutation. Ici, l'idée est de minimiser l'ondulation sur la bande de fréquences la plus large possible.

    Notez que le point 3 doit permettre de modéliser la réponse transitoire induite par les CI de commutation en aval. Si vous disposez de 10 CI qui seront activés simultanément et généreront un même courant transitoire dans le PDN, alors votre amplitude d'impulsion doit être 10 fois supérieure et votre impédance cible 10 fois inférieure. Une fois ces trois points examinés, vous pouvez passer à l'interprétation des résultats et déterminer ainsi les mesures qui pourront être prises lors de la conception afin d'éliminer les fluctuations d'alimentation dans votre PDN de PCB.

    Comment interpréter les résultats de l'analyse de l'impédance du réseau passif d'alimentation ?

    En ce qui concerne les points 1 et 2, il vous faudra vous assurer que l'impédance du PDN est inférieure à l'impédance cible pour toutes les fréquences comprises entre la fréquence d'horloge et la fréquence de coude (pour les signaux numériques) ou pour la fréquence pertinente adoptée (pour les signaux analogiques). Si c'est bien le cas et que vous avez calculé votre impédance en partant du principe que tous les CI s'activeront simultanément, alors votre PDN devrait fonctionner correctement, sans problème d'intégrité du signal PCB.

    L'interprétation des résultats du point 3 évoluera selon que la réponse transitoire de votre PDN apparaît comme une oscillation sous-amortie ou non. Si la réponse transitoire est sous-amortie, vous devrez ramener cette oscillation dans le régime amorti ou sur-amorti. Pour cela, il vous faudra utiliser un plus gros condensateur de découplage ou un condensateur avec une plus faible inductance en série effective. Les dimensions de votre condensateur de découplage doivent vous permettre de fournir la charge d'impulsion mentionnée ci-dessus, mais vous pouvez aussi essayer d'utiliser un plus grand condensateur de découplage afin de modifier les conditions de la plus basse résonance du PDN, de telle sorte que la réponse transitoire soit sur-amortie ou incommensurablement moindre.

    Atteindre l'objectif décrit au point 4 n'est pas toujours possible, mais essayez toujours de le respecter. Même si vous n'y parvenez pas, vous vous éviterez bien des problèmes si l'impédance à une résonance du PDN reste inférieure à l'impédance cible et qu'il n'y a qu'une seule résonance d'impédance dans le PDN pour votre bande passante. S'il existe plusieurs pics de résonance de l'impédance dans la bande passante appropriée, alors vous risquez d'être confronté à certaines difficultés, car l'impédance totale perçue par le courant transitoire correspond de manière approximative à la somme des impédances maximales. Il est donc probable que l'impédance totale soit supérieure à l'impédance cible.

    Outre les problèmes de résonance propre et de dimension du condensateur de découplage mentionnés ci-dessus, les résultats obtenus au point 3 devraient permettre de démontrer pourquoi la capacitance interplan est cruciale pour un fonctionnement adéquat des CI de découplage avec 1 ns ou une logique plus rapide (par exemple, ECL). Avec l'utilisation de très grands condensateurs de découplage associés à des fréquences de résonance propre très élevées (désormais disponibles sur le marché), placer les plans de masse et les plans électriques sur des couches adjacentes était pour ainsi dire l'unique solution pour fournir le bon niveau de découplage dans un PDN. Notez que, que vous augmentiez la capacitance interplan ou la capacitance de découplage en utilisant de multiples condensateurs (voir l'article cité dans le paragraphe précédent), veiller à ce que cette capacitance soit suffisamment importante vous permettra d'amener la réponse transitoire dans le régime sur-amorti, et celle-ci sera ainsi éliminée.

    Et la puce et le boîtier ?

    Les concepteurs les plus malins n'auront pas manqué de remarquer que l'impédance de la puce et du boîtier n'a pas été incluse dans l'analyse ci-dessus, puisque celle-ci est intégrée à la charge du PDN. Ces éléments doivent aussi être pris en compte, car ils contiennent des éléments capacitifs et inductifs parasites.

    PDN impedance analysis with component die and package

    Modèle de PDN de PCB avec des éléments parasites liés à la puce et au boîtier

    Grâce aux puissants outils de conception et d'analyse inclus dans Altium Designer®, vous pouvez analyser chacun des aspects de vos schémas et votre routage, et ainsi prévenir les problèmes d'intégrité du signal qui vont de pair avec les PCB les plus complexes. Ces outils s'appuient sur un moteur de conception unifié basé sur des règles, qui garantit le respect des règles de conception tout au long du processus de création. Vous accédez également à un ensemble complet de fonctionnalités de planification et de documentation dédiées à la fabrication, le tout au sein d'une seule et unique plateforme.

    Téléchargez votre version d'essai d'Altium Designer et découvrez les meilleurs outils du secteur en matière de routage, simulation et planification de la production. Adressez-vous à un expert Altium dès aujourd'hui pour en savoir plus.

    About Author

    About Author

    Zachariah Peterson possède une vaste expérience technique dans le milieu universitaire et industriel. Avant de travailler dans l'industrie des PCB, il a enseigné à la Portland State University. Il a dirigé son M.S. recherche sur les capteurs de gaz chimisorptifs et son doctorat en physique appliquée, recherche sur la théorie et la stabilité du laser aléatoire. Son expérience en recherche scientifique couvre des sujets tels que les lasers à nanoparticules, les dispositifs électroniques et optoélectroniques à semi-conducteurs, les systèmes environnementaux et l'analyse financière. Ses travaux ont été publiés dans diverses revues spécialisées et actes de conférences et il a écrit des centaines de blogs techniques sur la conception de PCB pour de nombreuses entreprises. Zachariah travaille avec d'autres sociétés de PCB fournissant des services de conception et de recherche. Il est membre de l'IEEE Photonics Society et de l'American Physical Society

    most recent articles

    Back to Home